Mon stage universitaire à New-York

    Home  /  Voyage  /  Mon stage universitaire à New-York

Mon stage universitaire à New-York Image

Mon stage universitaire à New-York

J’ai suvi un cursus à l’Ecole Supérieure du Commerce Extérieur (ESCE) à Paris dans la branche commerce international depuis maintenant 5 ans. En vue de l’obtention du diplôme de Master 1, l’établissement exige que les étudiants, dont moi, partent faire un stage à l’étranger. En mai dernier, j’ai fait une petite liste de tous les pays où j’aurai aimé faire mes études. New York arrivait en tête de classement, suivi de la Nouvelle Orléans, le Japon, l’Amérique Latine, Miami et Londres. Comme tous mes amis, d’énormes frissons traversaient mon corps entier dès que je pensais à l’idée d’aller vivre à l’étranger. Bien entendu, il s’agissait plus d’émotions liées à l’excitation que de la peur étant donné que je suis déjà partie en vacances au Maroc avec ma famille l’année d’avant. J’ai toujours rêvé de mettre les pieds en Amérique, principalement à New York. Mais je savais également que mes chances d’intégrer une place dans une université newyorkaise étaient très minces. Notamment quand je visais spécialement l’université Berkeley en Californie, un des établissements les plus convoités au monde en termes de programme d’échange. Mon choix reposais surtout sur le fait qu’à l’université Berkeley, il était possible de faire 3 mois d’études et 3 mois de stage en entreprise. Grande fut ma joie quand j’ai appris que j’ai été reçue.

New-York-lap2p-lefilm.comDans le processus de recherche de Visa et d’un logement à New York, j’ai eu la chance de bénéficier du soutien de l’ESCE. Une fois les dossiers y afférant transmis à l’ambassade des Etats-Unis de Paris, j’ai passé un entretien et ma demande a été validée. J’ai dépensé environ 100€ pour mon Visa étudiant. Ce qui était plutôt imprévisible était le fait de devoir justifier d’un solde de 14000$ environ dans mon compte bancaire, en guise de garantie de survie une fois à l’étranger. Concernant le logement, je me suis renseignée sur un groupe d’accueil « Frenchies in New York ». Mon départ a eu lieu en août, une fois sur place, je me suis tout de suite mise à faire le tour des entreprises qui correspondaient au stage que je devais effectué. Au bout de quelques entretiens par-ci par-là, j’ai finalement été reçue dans une entreprise de start-up spécialisée dans la location de chambre d’hôtel en ligne.

Dans un premier temps, quelques travaux ordinaires m’ont été confiés en guise de test. A l’issue duquel, l’entreprise m’a confié la réalisation des descriptifs de quelques établissements hôteliers. Les horaires d’une stagiaire sont très flexibles à New York, de 9h à 17h pour mon cas. J’ai eu la chance d’être encadrée par des responsables dynamiques et actifs. Les Newyorkais sont des gens sympathiques et respectueux. Pendant mes temps libres, ils me proposaient des sorties avec des groupes d’étudiants de la ville. J’ai réussi à m’intégrer rapidement malgré mon niveau d’anglais assez bas. J’ai même senti une grande amélioration à la fin de mon stage.

A mon retour en France, j’ai été quelque peu dépaysée car j’ai beaucoup apprécié mon séjour à New York. Mais je pense bien y retourner pour mon Master 2. Et approfondir mes connaissances decouvertes sur cette page.

Author | Cédric Leroy Comments | 0 Date | April 26, 2017

categories & tags

In Voyage