lumie-bodyclock-starter-30

Je ne suis plus de mauvaise humeur le matin grâce au Lumie Bodyclock Starter 30

Se lever du bon pied chaque matin, ce n’est vraiment pas donné à tout le monde. Pour ma part, je pète rarement la forme au réveil et il m’arrive même d’envier mes collègues que je vois tout sourire du lundi au vendredi au bureau. Je me suis longtemps demander si je choisis mal mes heures de sommeil, mon repas, mon film du soir ou mon bouquin. Alors ma surprise était de taille quand l’un d’eux me parlait juste d’un réveil lumineux du nom de Lumie Bodyclock Starter 30. Un simulateur d’aube qui est rapidement devenu mon véritable doudou depuis qu’il a apporté un grand changement dans ma vie.

L’Eveil Lumière Lumie Bodyclock Starter 30

D’une dimension de 15 x 19 x 12 cm, le simulateur d’aube Lumie Bodyclock Starter 30 dispose d’un écran digital LCD réglable. Son créateur lui dote d’une ampoule bougie halogène SES 42W, offrant un affichage à luminosité variable entre 0 à 100%. Ce dispositif propose également une alarme bip avec possibilité d’arrêt momentané et un affichage en mode 12h ou 24h.

La première fois, j’ai eu un peu de mal à prendre en main mon Lumie Bodyclock Starter 30, en raison de la notice qui n’est pas vraiment claire. Mais une fois que j’ai réussi à faire les réglages, le système se révèle finalement simple. Il suffit en effet de mettre l’ampoule puis de refermer le boîtier. Le bouton du milieu suffit ensuite pour configurer les heures contrôlable via les boutons + à gauche et – à droite.

D’une manière générale, le Lumie Bodyclock Starter 30 est joli à regarder. Disponible en blanc, il se fond parfaitement dans l’ensemble du décor de ma chambre. Je le réitère, c’est devenu mon doudou d’adulte !

test-lumie-bodyclock-starter-30

Les caractéristiques du Lumie Bodyclock Starter 30

Ce simulateur d’aube est un véritable lampe-réveil qui me permet de me réveiller d’une manière beaucoup plus naturelle. Il m’assure d’être de meilleure humeur pour affronter le reste de la journée. La lumière commence à s’illuminer tout doucement 30 minutes avant l’heure programmé de mon réveil. Elle augmente ensuite progressivement pendant une durée d’environ 30 minutes. Ma chambre s’assimile alors à une belle matinée d’été ensoleillée, de quoi me réveiller de très bonne humeur.

Le soir, après une dure journée de travail, la fonction simulation de crépuscule de mon Lumie Bodyclock Starter 30 me donne l’impression de m’allonger sous un coucher de soleil. Pendant environ 30 minutes, la lumière diminue progressivement afin de m’aider à m’endormir de manière très agréable et paisible.

Comme tous les réveils, ce dispositif m’offre une fonction alarme. Malheureusement, il ne dispose que d’un seul bip sonore. Sa fonction lampe de chevet me permet en outre de régler la luminosité de manière à pouvoir bouquiner un peu le soir avant de me coucher. Et quand je règle la lumière à son intensité maximum, elle devient assez puissante pour éclairer toute la chambre.

Le seul petit bémol que je peux crier concerne peut-être le peu de fonctions qui accompagnent ce simulateur d’aube.